TÉLÉCHARGER DEBIAN 9.5


Vous pouvez la télécharger entièrement depuis n'importe lequel de nos miroirs. Le Manuel d'installation fournit les instructions détaillées et les. Debian est un système d'exploitation et une distribution de logiciels libres. Elle est Télécharger Debian (installation par le réseau pour PC 64 bits). Télécharger Debian: Debian: le système d'exploitation Linux universel.

Nom: DEBIAN 9.5
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:32.70 Megabytes

TÉLÉCHARGER DEBIAN 9.5

Xenial , installation logiciel , tutoriel , dépôts , apt Comment installer un paquet? Sous Ubuntu, les logiciels se composent d'un ou plusieurs paquets. Cette page résume les différentes manières d'installer un paquet sous Ubuntu, Kubuntu et Xubuntu. Pour Edubuntu, suivez les mêmes procédures qu'Ubuntu. L'installation d'un paquet applications, bibliothèques, etc. Votre mot de passe vous sera demandé.

Ces additions invité, c'est de la grosse merde. Le souci n'est pas nouveau.

Commentaires

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi, mais d'une version à l'autre, elles sont tout simplement impossibles à installer. Et ne croyez pas que je n'ai pas cherché, j'ai tenté toutes sortes de bidouilles et écumé pas mal de forums. Même à partir de la machine virtuelle elle-même en invite de commande, rien à faire.

Sur la v5. De toute façon, si c'est pour que ça ne marche plus à la prochaine update, je ne vois pas l'intérêt. On va donc voir comment installer Debian 8. Installation de Debian Rendez-vous sur le site officiel pour télécharger et installer VirtualBox. Perso je prends toujours l'Extension Pack aussi, même si sans besoin des additions invité, je doute de son utilité.

Une fois tout ça installé, il faut télécharger Debian. Vous avez plein de manières de le récupérer, vous pouvez même prendre des versions plus légères qui s'installeront en partie via le réseau. Moi j'ai pris celle-ci , en http, et c'était bien long. Allez donc vous faire un café ou torturer des chatons le temps que ça finisse, comme tout admin système qui se respecte.

On entre dans le vif du sujet. On va pouvoir créer notre VM. Dans VirtualBox, cliquez sur Nouvelle et donnez lui un petit nom, et choisissez le type de la distri. On ne va pas s'éterniser sur les écrans suivants, moi je laisse 1Go de mémoire, Créer un disque dur virtuel maintenant, VDI pour le type d'image disque, Dynamiquement alloué, je lui laisse son joli nom DevServer et je lui alloue 8Go d'espace par défaut.

On clique sur Créer, fin de l'histoire. Votre machine est à présent listée dans VirtualBox, et elle est éteinte. Maintenant, il va falloir lui fournir un système d'exploitation à installer dessus, parce qu'une machine, virtuelle ou pas, a besoin d'un OS. Là encore je ne vais pas rentrer dans des paramétrages de haut vol. Placez-vous sur votre VM et cliquez sur Configuration. Chez moi c'est donc debian Comme n'importe quelle vraie machine, elle va booter à partir du CD pour installer le système d'exploitation qui s'y trouve.

L'installation est un guide "step by step", mais je vais quand même vous détailler les étapes pour réaliser une installation la plus basique possible.

A l'aide des touches du clavier on choisit une install en 64 bit, et on choisit ses paramètres de langue, de clavier et géographiques. S'ensuit un chargement de tout un tas de trucs. Arrive le moment de nommer la machine : Le nom du domaine, vous pouvez le laisser vide. On passe au mot de passe root et à sa confirmation, et à la création d'un nouvel utilisateur.

Après encore quelques écrans de chargement, on passe aux partitions. Le Boot-Menu La touche pour accéder au menu de démarrage peut varier d'un ordinateur à un autre. Cette touche ainsi que celle d'accès au BIOS est indiquée lors du démarrage pendant une ou deux secondes : Le menu de boot permet de sélectionner le disque de démarrage sans passer par le BIOS Utilisez les flèches du clavier afin de sélectionner le périphérique approprié pour l'USB, c'est "Removable Devices".

Une fois rentré dans le BIOS, les opérations à faire sont très simples, il faut toutefois éviter de modifier les autres paramètres. Heureusement, le programme permet de quitter sans enregistrer en cas de mauvaise manipulation grâce à la touche ESC ou Echap. D'autres touches tel que F9 ou F10 vont vous permettre de charger les paramètres par défaut ou de quitter en enregistrant les modifications : F9 : Charger les paramètres par défaut F10 : Enregistrer les modifications et quitter ESC : Annuler les modifications et quitter La navigation se fait à l'aide des touches directionnelles flèches du clavier, on valide et on rentre dans les options grâce à la touche ENTER.

Dans la plupart des modèles de BIOS, il suffit de se déplacer jusqu'à mettre en surbrillance le menu "Boot" puis de trouver où se situe le réglage de la sélection des périphériques au démarrage boot device, boot sequence, boot priority et enfin sélectionner quel périphérique doit se trouver en première position, puis deuxième, troisième etc.

Pour commencer

Chaque fabricant à son propre UEFI, les explications et les images qui vont suivre seront peut-être différentes chez vous. Désactiver le secure boot A l'aider des touches du clavier ou de la souris sélectionnez l'onglet "Security" ou "Authentication".

Vérifiez que "secure boot" soit en "Disabled" : Changer l'odre de démarrage Maintenant il faut changer l'ordre de démarrage afin que le système boot en premier sur la clé USB ou le DVD. Cliquez sur l'onglet "Boot" et modifiez si nécessaire de manière à ce que votre support soit le premier dans la liste comme pour le chapitre "BIOS" précédent.

Sauvegardez vos modifications et passez à l'installation de Debian.

Tester Debian sans risque La meilleure façon de faire votre choix : essayer le système directement sur votre ordinateur! Tester Debian en session Live Debian fournit des images autonomes de type "live" permettant de tester sans risque un environnement.

Ces images disposent parfois d'un lanceur d'installation sur le bureau qui permet, une fois testé, d'installer Debian directement depuis votre session.

Le Live permet aussi de tester la compatibilité de votre matériel. Debian est "compressé" dans un fichier spécial le squashfs. Il sera copié sur votre disque dur lors de l'installation. Ainsi, après avoir testé la compatibilité de votre machine, vous pourrez directement installer l'environnement choisi depuis la session "live".

Internet fourmille de tutoriels à propos de l'installation de Virtualbox. Oui, un peu. Le logiciel de virtualisation permet de tester ou d'installer un système dans un système, et d'assurer l'indépendance des deux installations.

VirtualBox va "faire croire" au système que vous désirez tester désigné comme "système invité" qu'il est tout seul sur son ordinateur, tout en assurant des échanges dossier partagé, partage de la connexion réseau, etc avec le système hôte.

Votre système invité sera installé sur un "disque virtuel", qui sera simplement comme une grosse archive dans un dossier de vos documents.

Notez que cette méthode de test ne permet pas de vérifier la compatibilité du matériel et n'est là que pour vous faire découvrir une distribution avant de l'installer sur votre disque dur. Prêt à vous lancer dans l'aventure? Voici un pas à pas en image pour installer Debian simplement à l'aide de l'installeur graphique.

Cette méthode écrase la totalité du disque et installe Debian comme unique système d'exploitation sur votre machine. L'image ISO est de type "netinst". L'installeur Debian affiche une explication à chaque étape.

Le mode Graphical Install propose une interface plus jolie et utilisable avec une souris. Chaque panneau de l'installeur dispose d'un texte explicatif clair qui récapitule l'action en cours.

Quand vous ne savez pas, prenez les réglages par défaut. Attention à l'étape du partitionnement : celui-ci va écraser les données sur le disque désigné pour y installer Debian.

Sélection de la langue Le choix de la langue du système par défaut : ce choix modifiera aussi la langue de l'installeur lui-même qui affichera ensuite les messages en français si vous prenez "French". Choix de la situation géographique Ce choix permet de configurer automatiquement la date et l'heure de votre système depuis un serveur de temps distant.

Configurer le clavier Configurer le nom du système Configurer un nom de Domaine optionnel Ne rien mettre si vous ne savez pas.

Création du compte root Entrez le mot de passe pour l'administrateur deux fois pour confirmer. Comme indiqué dans le petit texte à caractère informatif, la création d'un compte administrateur "root" n'est pas obligatoire.

Si vous laissez les champs libres, le premier utilisateur recevra les pleins pouvoirs du crâne ancestral avec la force toute puissante Le mot de passe n'est pas affiché par défaut mais vous pouvez cocher les cases adéquates afin de vérifier la correspondance des mots de passe.

Ne mettez pas "motdepasseadmin" Plus d'information sur les mots de passe dans le chapitre Création du premier utilisateur Commencez par indiquer le nom complet de l'utilisateur principal : Puis renseignez l'identifiant, c'est-à-dire le pseudo utilisé lors de la connexion login : Mot de passe pour le premier utilisateur Comme pour l'administrateur, répétez le mot de passe deux fois pour confirmer : Choix du mode de partitionnement assisté ou manuel Le partitionnement est l'organisation des différentes partitions de votre système.

Les partitions sont des zones définies de votre disque dur, chacune avec ses spécificités système de fichier, identifiant unique, etc. Il faudra également disposer d'une connexion à Internet configurée et activée. Type de paquet à préférer, dans l'ordre, selon leur disponibilité de la plus sûre à la plus incertaine : paquet dans un dépôt Ubuntu officiel ; paquet dans un dépôt PPA ; paquet Ubuntu isolé ; paquet Debian isolé peut poser des problèmes techniques ; paquet dans un dépôt tiers peut poser des problèmes de confiance.

Pour installer une application avec toutes ses dépendances reportez-vous à cette page. Sur cette documentation, vous trouverez une icône sur laquelle vous pourrez cliquer pour installer divers logiciels ou paquets, se présentant sous cette forme :. En cliquant sur le nom du paquet une fenêtre s'ouvrira et vous proposera de l'installer depuis la Logithèque par défaut.

Une alternative légère à la Logithèque est l'application apturl. Pour changer le gestionnaire utilisé lors d'un clic sur un lien apt, consulter la section de page : choisir quel gestionnaire de paquet se lance avec les liens apt. Modifier Depuis Logiciels À partir de la version De même, sur KDE Plasma, la logithèque Discover propose les logiciels graphiques plutôt que les paquets bruts.

Les paquets n'y sont pas directement proposés, installer un gestionnaire de paquets comme GNOME Paquets ou un autre gestionnaire de paquets Muon, Synaptic, etc.

Comment installer VM VirtualBox sur Debian 9 (Stretch) ou autres distributions

Modifier Pour plus d'informations, voir la page sur les gestionnaires de paquets. Synaptic Synaptic est une interface graphique "complète" pour APT. Elle permet l'installation de paquets depuis des dépôts APT , de même que leur désinstallation. Synaptic n'est pas installé par défaut dans Ubuntu.

Installation de Debian sur VMWare Esxi 5

Pour plus d'informations et son installation, voir la page dédiée pour Synaptic. Muon Muon est une interface graphique "complète" pour APT. Muon n'est pas installé par défaut dans Kubuntu. Pour plus d'informations et son installation, voir la page dédiée pour Muon. Gnome Paquets n'est pas installé par défaut dans Ubuntu.

Pour plus d'informations et son installation, voir la page dédiée pour Gnome Paquets. Modifier Ouvrir un terminal. L'utilisation alternée de l'un ou l'autre ne présente donc pas de risque. Avec apt méthode conseillée Pour plus d'informations, voir la page dédiée à apt.

Avec apt-get Pour plus d'informations, voir la page dédiée à apt-get.